1 Heure. 1 Reportage.

Après nous avoir fait observer le fameux reportage d'élèves en communications "staggé" qui est passé comme gagnant du concours de reportage de Paris Match en 2008 pour bien comprendre ce qui fait qu'une image est crédible, le prof nous a lâché lousse 1 heure.

Le travail: on avait 1 heure pour faire un reportage de 5 images sur la condition des élèves du Cégep du Vieux-Montréal.

Ça, ça veut dire 30 minutes intenses à courir partout pour ramasser assez de photos et 30 autres pour faire sa sélection et son post-process. La division du temps était libre à chacun, mais ça a été ce que je m'étais fixé comme horaire. Voici ce qui en est sorti.

Pour un 30 minutes de shooting, je suis assez fier de ce que j'ai réussi à sortir.
Je ne sais pas par exemple si j'ai réussi à montrer mon opinion sur la condition des élèves. Sont-ils riches? Sont-ils pauvres?
On est a la fois pauvre et riche. Au crochet des prêts du gouvernement, on peut bien se payer un Macbook, un iPhone ou un kodak, on est quand même dans la merde, pleins de dettes.


Laissez-nous boire notre sangria M. Martineau. 

Olivier Sylvestre